Les Racines de la Sophrologie

La sophrologie a officiellement été mise au point en 1960 par le neuropsychiatre colombien, le Docteur Caycedo.

Il s’interroge alors sur les bénéfices d’un état modifié de conscience dans un but thérapeutique. Il se tourne d'abord vers l’hypnose clinique  avant de l’abandonner pour créer une nouvelle approche « la sophrologie », signifiant « harmonisation de la conscience ».

Encouragé par Ludwig Binswanger, père de la psychiatrie phénoménologique (consistant en l’observation consciente de soi de manière objective, sans analyse ni jugement ou seule l’expérience compte), il orientera dans définitivement sa démarche de recherche sur la conscience à travers cette approche.

 

Après plusieurs voyages en Orient durant lesquels il découvre le Yoga en Inde, le Tummo avec le 14ème Dalaï Lama en Himalaya, le Zazen au Japon, et sous l’influence de courants occidentaux, le Docteur Caycedo crée sa propre technique de sophrologie que l’on appelle « sophrologie Caycédienne » (ou encore sophrologie existentielle ou phénoménologique). Ce courant est donc la base de tous les autres courants de la sophrologie nés par la suite.

Contrairement à Freud qui considère que le conscient et l’inconscient sont séparés, Caycedo prône que l’inconscient fait partie du conscient.

De ce fait, la résolution de la problématique s'inscrit dans une cheminement conscient : le sujet devient pleinement acteur en conscience, reprend le pouvoir sur lui-même et emprunte la voie de l’autonomie.

La Sophrologie Psycho-Comportementale

Je m’attarderai ici sur la sophrologie psycho-comportementale, celle que j’ai étudiée.

Elle prend ses sources dans la sophrologie Caycédienne, mais intègre également des notions de sophrologie analytique et d'autres techniques telles que la relaxation passive ou en mouvement, des exercices respiratoires, l'Approche Centrée sur la Personne de Carl Rogers, la PNL, l’hypnose, le cognitivisme…

C’est une sophrologie favorisant la pratique et l’expérimentation personnelle, toujours dans un cheminement conscient.

C'est une discipline psycho-corporelle intervenant sur tous les plans de l'Etre :  corps, mental , émotions et esprit.

C'est un ensemble d’outils permettant la prise de conscience de soi, de ses ressources, de ses potentialités sans analyse ni jugement. Elle sert de support pour mieux se connaître, mieux se révéler, mieux accueillir toutes les parts de Soi :

Mieux Etre.

La sophrologie psycho-comportementale permet une véritable reconnexion à soi et à son intériorité. Il s'agit d'observer l’expérience en conscience à travers les sens et le corps, favorisant ainsi les changements nécessaires au dépassement des difficultés.

Agenda des salons, ateliers et animations dans l'onglet "Actualité".